KEA écothérapie

KEA écothérapie est un bureau d’étude en R&D spécialisé sur le lien entre la santé humain et la nature (plus particulièrement espaces verts et forêt). Basé à Bègles (Bordeaux Métropole), KEA vous accompagne partout en France au travers d’études ou projets de recherche sur l’impact positif de l’environnement sur la santé humaine, mais aussi d’actions territoriales allant dans cette dynamique.

Nos valeurs

  • KEA accompagne au mieux la conception et réalisation des projets respectueux de la santé humaine et environnementale en se basant sur des expertises de qualité et une bonne connaissance du terrain.
  • KEA agit pour la préservation de l’environnement et la santé humaine en évoluant avec la recherche scientifique et l’innovation.
  • KEA est transparente envers ses clients sur toutes les étapes du projet afin de travailler au mieux avec tous les acteurs.
  • KEA reconnaît le droit à la nature, le droit d’avoir accès à des espaces naturels pour tous. Ainsi, nous encourageons au respect de la nature par les humains.
  • KEA travaille en partenariat avec différents corps de métier partout en France et à l’international afin d’enrichir les projets par des réflexions entrecroisées.

Nos services

Notre démarche se veut respectueuse de la santé humaine et environnementale selon le principe “One Health” définit par l’OMS

Parce que nous sommes soucieux de la qualité de cet accompagnement et afin qu’il soit adapté aux futurs enjeux territoriaux, nous suivons de près la recherche scientifique et l’innovation dans ce domaine tant au niveau national qu’international.

Enfin, pour que les projets soit le mieux intégrés aux territoriales nous nous appuyons sur notre expertise des différents dynamiques territoriales notamment au travers nos partenariats interdisciplinaires.

Membres des collectifs

Ses partenariats

Son histoire

Depuis le début de son parcours universitaire, Marie Larcher Essamet s’est intéressée à l’interaction de l’homme avec le milieu naturel. Convaincue que c’est par l’expérimentation que passe la sensibilisation à l’environnement, Marie devient, en parallèle de sa licence, une animatrice scientifique au sein de l’association des Petits Débrouillards. Cette expérience associative de vulgarisation scientifique à travers le monde (France, Canada, Maroc) et sous différentes formes (forum, expositions, animations scolaires, animations de rues…) va lui permettre de mieux comprendre la perception des personnes sur la nature. Afin de mieux évaluer l’impact de la sensibilisation sur la conservation de la nature, Marie a travaillé pendant 2 semaines au sein de l’Association Lion Encounter en Zambie notamment sur la problématique de cohabitation entre lions et villageois. C’est lors de ses 3 années d’études au Canada que Marie a découvert l’impact positif de la nature sur la santé humaine. Lors de son master en Environnement, option « Sociologie de l’environnement », elle a réalisé un long travail bibliographique sur la vision et l’utilisation de l’écothérapie au travers différents acteurs du milieu urbain et du milieu naturel notamment auprès des Premières Nations. De retour en France, Marie s’est spécialisée en gestion de la biodiversité lors d’un Master «Ingénieur en écologie et gestion de la biodiversité » à l’Université de Montpellier. Ce deuxième master, réalisé en alternance dans un cabinet de conseil en santé environnementale, lui a permis de réfléchir sur l’intégration de ce lien positif entre la santé humaine et la nature dans le système français. Cette réflexion s’est portée aussi bien sur la conception de projets concrets comme la création d’un parc écothérapeutique qu’au travers d’une étude terrain pour la mise en place un projet de recherche en Nouvelle-Aquitaine. L’écothérapie réunissant un grand nombre de pratiques, Marie a choisi d’orienter son travail vers la thérapie forestière. Pour cela, elle a suivi en 2018 une formation diplômante d’un an dispensée par l’International Society of Forest Medecin pour devenir accompagnatrice de marche Shinrin Yoku. Initialement créée au Japon, cette marche lente et sensorielle en forêt vise à améliorer le bien-être physique et psychologique des participants. La forêt n’étant pas accessible à tous, Marie a souhaité aussi se spécialiser sur ce rapport entre nature urbaine et santé humaine, en suivant en 2019 une formation sur l’Évaluation Impact sur la Santé de projets d’aménagement et d’urbanisme. Suite à ces années de découvertes et d’échanges autour des rapports nature et santé humaine, Marie a créé en septembre 2019 un bureau d’étude, KEA écothérapie, pour développer des projets réintégrant la nature dans notre quotidien afin d’améliorer la santé humaine et environnementale.

LES COMPÉTENCES CLÉS : Écothérapie, Gestion de projet, Gestion de Groupe, Gestion de la biodiversité, Éducation à l’environnement, R&D, Évaluation d’Impact sur la Santé (EIS), Shinrin Yoku, Thérapie forestière.