Le Shinrin Ryoho – Thérapie forestière

C’est quoi ?

Parmi tous les types d’écothérapie, la thérapie forestière a été longuement évoquée au sein de la recherche internationale et à ce jour de nombreuses preuves scientifiques attestent de son impact positif sur la santé.

Son origine remonte aux années 1990. Les premières études internationales sont réalisées au Japon. Au cours des décennies suivantes, de plus en plus d’études ont été publiées mettant en avant l’effet positif de l’immersion en forêt sur le santé dans un cadre thérapeutique. Le terme “thérapie forestière” a gagné en popularité internationale et a été reconnu récemment comme « une méthode basée sur des preuves scientifiques nécessaires pour la gestion du stress et la promotion de la santé ».
Le « Shinrin Ryoho » (Thérapie forestière) s’appuie sur la pratique du Shinrin Yoku, mais va plus loin en adaptant celle-ci et les interactions à une population ciblée ayant une problématique de santé mentale ou physique.
Aujourd’hui, certains pays comme le Japon, la Suède, la Norvège, le Canada et les Etats-Unis, reconnaissent cette thérapie comme un complément à un traitement médical classique. Dans d’autres pays comme l’Angleterre et l’Allemagne, les médecins peuvent prescrire des sorties en forêt pour le bien-être de leurs patients. En ce sens, au Japon, de plus en plus de circuits forestiers sont labellisés thérapeutiques et utilisés à ces fins par les centres médicaux. De même, en 2019 un centre hospitalier a vu le jour en pleine forêt, en Norvège, afin d’accueillir un service de pédiatrie.

Pourquoi en faire ?

En plus des effets bénéfiques exposés dans la page Shinrin Yoku, la Thérapie forestière :
  • Améliore les performances mentales et aide la créativité de la personne.
  • Aide la communication, l’expression de la personne notamment au travers de la possibilité de projection qu′offre ce milieu.
  • Diminue le taux d’hormones du stress, telles que l′adrénaline et la noradrénaline ou encore le cortisol salivaire.
  • Diminue le taux de glucose dans le sang.
  • Diminue la pression artérielle et de la fréquence cardiaque.
  • Diminue l’état d’anxiété, de fatigue, de dépression, de colère, et de confusion.
  • Augmente l’activité des cellules tueuses naturelles (NK).
  • L’augmente la circulation sanguine, de l’énergie et de la vigueur.
  • Favorise une cognition plus nette.

Notre accompagnement

Le parcours est composé de minimum 8 séances réparties sur plusieurs semaines :
  • Une séance de présentation et rencontre. A l’issue de celle-ci, la personne décidera si elle continue ou pas le programme et si elle souhaite le faire en groupe ou en individuel (1h00).
  • Une séance pour convenir de la logistique de la suite du parcours (1h00).
  • 5 séances de thérapie en forêt (2h00-2h30). Si besoin, ce temps d’accompagnement peut être prolongé.
  • Une séance de bilan (1h00).
Alternance d’activités sensorielles et de temps d’échanges adaptés à la (aux) personne(s).
L’accompagnement peut se faire soit en individuel soit en petit groupe de minimum 3 personnes et maximum 6.
Toute personne majeure présentant des signes de dépression ou/et anxiété (perte d’élan vital, humeur triste, perte de confiance en soi…).
Les séances de présentation, de logistique et de bilan se feront au cabinet de Sandra Vivar et les autres séances de thérapie forestière se feront dans les forêts communales de Cestas et Canèjan.
La thérapie forestière à l’instar du Shinrin Yoku est une pratique co-guidée/guidée par un professionnel de santé. Dans le cas d’un co-guidage, le professionnel de santé est accompagné d’un professionnel ayant une expertise sur cette relation Forêt-Santé.
C’est pourquoi, tout au long du parcours, vous serez accompagné par :
  • Sandra Vivar psychologue clinicienne et psychothérapeute diplômée de l’Université Paris V (René DESCARTES) et également formée à la psychothérapie EMDR (EFPE), à la thérapie des schémas, dans la prise en charge du traumatisme et la parentalité.
  • Marie Larcher Essamet formée depuis 2018 par l’International Society of Nature & Forest Medicine (INFOM) au Shinrin Yoku (Bain de Forêt) et consultante spécialisée dans le lien entre la forêt et la santé humaine.

Marie Larcher Essamet - Sandra Vivar

Quel tarif ?

  • En groupe : 600 euros les 8 séances*
  • En individuel : 700 euros les 8 séances*

*Possibilité de payer en plusieurs fois.

A NOTER
Notre bureau d’étude acceptant la monnaie locale de Gironde. Cet accompagnement peut être payé en MIEL.